Une guerre de clan, le bien, le mal. Devenez un ange, démon, fée, goule, vampire, magicienne, sorcier. Partisan du mal, résistance ? A vous de choisir !
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

The Celtic vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: The Celtic vampire Mer 9 Mar - 12:19

NOM PRENOM



INTRODUCE YOURSELF


•NOM ET PRENOM : Moen Carden
•ÂGE : 2000 ans
•CAMP : Neutres, plus vers le bien quand même
•OBJETS EN POSSESSION : Une paie de Katana
•POUVOIR/PARTICULARITE : Je vous suce le sang et c'est déjà pas mal !
•ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les femmes.
•STATUT |en couple, célibataire...| : Aucune ne m'a donné envie de me battre pour elle.
•GROUPE Sentinelles



BEAUTIFUL, ISN'T IT ?



•PHYSIQUE :
Je suis grand, je suis beau, je suis parfait. Bon, un peu de sérieux. J’ai des longs cheveux violets et j’avoue que ça me donne un certain charme. Je dirais bien que mon charme vient de mon sourire, mais je ne souris pas, donc je ne peux pas vraiment le dire. J’ai un regard qui peut paraitre froid, mais je suis en vie depuis tellement de temps, j’en ai vu des choses, alors, autant dire qu’après toutes les horreurs vues, je ne souris pas facilement. Je suis très athlétique, je suis bien dessiné, j’ai de beaux muscles. Je ne suis pas pudique, mais je ne les montre pas souvent, je n’en vois pas l’utilité. J’ai souvent un ruban dans mes cheveux longs, lorsque je les coupe, je n’en mets pas. Ce ruban est un signe de mon passé de mercenaires, de soldats.  Je suis habillé généralement de sombre, pour mon métier, c’est utile. Je n’aime pas passer par ce précepte de me décrire, vous me verrez bien assez tôt.

•CARACTERE :
En général, chez les vampires, c’est soit on est un monstre sans cœur qui te suce jusqu’à la moelle, soit on refuse sa race et on tente de sauver le monde. Je ne suis ni l’un ni l’autre. Je veux dire, je suis un vampire qui assume sa condition, qui défend ses convictions et qui a tendance à être un peu solitaire. Comme dit plus haut, je ne souris pas facilement, j’ai le cœur presque fermé et j’ai du mal à m’attacher. Je sais à quel point la vie est éphémère, je sais que les gens meurent, que tout n’est qu’illusion. J’aimerais trouver quelqu’un qui rende ma vie moins morne, mais je ne laisse pas le temps aux gens de tisser des liens. Ici, je suis là parce que dans mes convictions, l’espoir est maitre et je veux que l’espoir qui est apporté ici soit le plus fort. Je ne suis pas hypocrite, mais si je vais aussi vers les vainqueurs, si les partisans du mal doivent gagner, je n’irais pas contre eux. Je vais là où mon instinct me dit d’aller, je n’écoute que moi. Je respecterais le Conseil le temps que ça m’arrange, c’est ainsi que je fonctionne.

• TON HISTOIRE :
Aedan, mon frère.

Nous n’étions que des paysans orphelins. C’est sans doute ça qui a permis que lui et moi passions du stade de frères à celui de meilleurs amis, confidents. Nous travaillions la terre, les animaux et nous vivions paisiblement dans notre petit villages perdu d’un pays qui s’appellera plus tard Irlande.
J’avais 22 ans lorsque que notre vie changea. Une femme, riche, arriva par chez nous et mit fin à nos vies paisibles. Enfants de la nuit nous sommes devenus. Quel changement pour nous, nous n’étions pas aussi évolué que maintenant, nous étions devenus des monstres, la terreur de notre village. C’est pourquoi nous avons quittés notre chez nous, notre vie, notre passé. Elisa, celle qui nous avait transformés avait besoin de compagnie, de garde du corps et étant donné ce que nous étions devenus, nous avons décidé de rester avec elle. Nous vivions dans des châteaux, qui au fils des siècles se transformèrent en villa somptueuse.
Une nuit, alors que nous nous baladions tous les trois, un groupe d’algoriste et d’humains nous tendirent une embuscade. J’ai fait un choix ce jour-là, sauver la vie de mon frère ou sauver Elisa. Elle était devenue comme notre sœur, notre amie, elle était juste et nous avait emmené à un stade élevé, malgré tout, elle n’avait pas mon sang. J’ai sauvé mon frère et je n’ai pu sauver Elisa. Nous avions 1000 ans, imaginez-vous voir une personne avec qui vous avez partagé autant de temps mourir sous vos yeux. C’était atroce et Ayden ne me le pardonna pas. Il aurait voulu que je la sauve, elle qui était la cause de notre mort, mais aussi du changement. Sans crier gare, il se mit en route du nouveau monde, sans moi. Il ne supportait plus de me voir, il ne se supportait plus alors qu’elle été partie en poussière. J’ai tenté de lui faire comprendre mes réflexions, mais jamais il ne comprit. Du moins, je ne sais pas s’il le comprit ou non. Nos chemins séparés, nous nous ne revîmes plus. Mon frère. Je crois que c’est à cette période que je perdi mon sourire et que je refusais que l’on m’approche. J’avais connu des humains, voir mes des humaines avec qui j’avais lié des liens. Emma, une jeune irlandaise que je rencontrais dans la ville qui avait été érigé sur l’endroit même où j’étais né. Nous étions amoureux, nous étions heureux et j’avais même repris le gout à la vie. Elle avait réussi à toucher mon cœur. Malheureusement, à l’époque, les maladies n’étaient pas soignées comme maintenant et le cancer, chez elle, fut fulgurant. En l’espace de trois semaines, je la vis dépérir, mais celle-ci refusait que je la transforme. Après mûre réflexion, je n’aurais pas dû l’écouter, j’aurais dû la transformer et avoir l’éternité pour me faire pardonner, mais au moins, elle aurait été avec moi. Elisa, Ayden, Emma, des personnes importantes qui m’ont quitté. La douleur était insupportable. Je me suis terré dans une propriété à mon nom pendant des décennies, je ne voyais personne, je ne me nourrissais plus. Je ne voulais pas mourir, je voulais juste que le temps passe et qu’il me permette d’oublier.
Contre tout attente, c’est Ayden qui me sorti de ma torpeur. Il m’avait retrouvé, il m’avait pardonné et voulait reprendre son chemin avec moi, son frère. Pourtant, malgré tout, mon sérieux et sa juvénile envie de profiter de tout n’était plus compatible. La perte d’Emma m’avait anéanti et même si maintenant, cela faisait 50 ans, j’étais toujours abattu. Après réflexion et discussion, nous décidâmes de nous quitter à nouveau, mais cette fois, en bon terme. Nous avions déjà passé bon nombre d’années seuls, ça n’allait pas nous changé. Je ne sais pas ce qu’il devint. Les siècles passaient et la vie changeait bien. La technologie surtout, maintenant, les cancers se soignaient bien maintenant, des voitures poussaient par-ci par-là, les téléphones étaient devenus portables, les châteaux, les manoirs avaient quittés leurs pierre naturelle pour devenir des maisons de briques, de bois, de choses et d’autres très éclairées et bien isolées. Bien que j’avais vu les changements s’opérer, quand je faisais le bilan de ma vie, je trouvais ça tellement étrange que ça m’en donnait presque le tournis.
Puis, il y eu cette guerre, cette atroce guerre entre…Et bien, entre tout le monde, entre toute les races.
Je tentais, tant bien que mal de ne pas prendre parti, mais la guerre me rattrapa et mon habilité avec les armes étaient un plus. Il y eu aussi cette algoriste qui ensorcela mes katanas. Je lui avais sauvé la vie, elle désirée m’aider à son tour. Son sort permis à mes katanas de devenirs « magiques ». Lorsqu’il récolte de mon sang, celui-ci s’anime et lance des épées ensorcelait. Une dizaine de petites épées qui se dirigent dans tous les sens.
J’avais décidé de m’établir à Tokyo avant la guerre et lorsque celle-ci finit, je décidais de rester. Je dû attendre des années avant de trouver l’espoir. Elle se nomme Aiko, la première hybride pure-damnés. Elle veut que cette ville, Aldon, devienne un centre de résistance, une ville d’espoir pour lutter contre le mal intense. Lorsque je pris contact avec elle, que je discutais avec elle, je décidais de me mettre à son service pour l’aider dans sa tâche. Elle me proposa le rôle de sentinelle, de gardien de frontière. J’avais dans l’espoir, aussi, de retrouver Ayden, j’espérais qu’il ne soit pas mort dans la guerre. J’espérais qu’il n’avait pas rejoint les partisans du mal, qu’il avait continué à être cet homme bon que j’avais connu.


BEDIND THE SCREEN




PRENOM;
ÂGE;
TON AVIS SUR LE FORUM; C'est bleu quoi.
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? ; Je suis une sentinelle, je vais partout
Code du réglement *3; Validé
MOT DE LA FIN;
Pwet

© maxou'
avatar

Feuille de personnage
Recherche: Rien
Arme(s) / Equipement(s) / Objet(s)/ Autre(s) ?:
But: Trouver l'espoir
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Celtic vampire Mer 9 Mar - 12:30

Du staff
      A toi petit nouveau



« Bievenue !»


Salut à toi petit nouveau !
Bienvenue parmi nous ! Bonne chance pour ta fiche !
N’oublies pas que tu as 7 jours pour la faire et si tu as besoin de temps, parles-en au staff !
Une fois fini, vient signaler ta fiche ICI
Bonne chance !

@Eques sur Never-utopia.
avatar

Feuille de personnage
Recherche:
Arme(s) / Equipement(s) / Objet(s)/ Autre(s) ?:
But: Avez-vous un objectif ?
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 20
Localisation : Sûrement là où vous vous y attendez le moins.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Celtic vampire Mer 9 Mar - 12:32

Merci beaucoup =D
avatar

Feuille de personnage
Recherche: Rien
Arme(s) / Equipement(s) / Objet(s)/ Autre(s) ?:
But: Trouver l'espoir
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Celtic vampire Mer 9 Mar - 16:12

Du staff
  A toi petit coupain



« Tu es validé ! »

Félicitions ! Tu es validé !
Il te reste quelques infimes petites choses à faire avant de jouer.
Dans un premier temps, va-nous montrer que tu as bien lu le règlement :
Va recenser son avatar et ton personnage ICI
Maintenant, va créer ta fiche de lien ICI et ta fiche RP ICI.
Si tu as des questions, N’hésites pas !

Nb : Actives ta feuilles de jeu, dans ton profil, pour que l'on connaitre mieux ton personnage !

Bon jeu parmi-nous !

@Eques sur Never-utopia.
avatar

Feuille de personnage
Recherche: Autre
Arme(s) / Equipement(s) / Objet(s)/ Autre(s) ?:
But: Que la paix et l'espoir règne dans mon monde.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 85
Date d'inscription : 18/02/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Celtic vampire

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
The Celtic vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aldon :: Administration :: Les dossiers d'inscriptions :: Présentation validées-
Sauter vers: